Merci à nos Partenaires auteurs des notes ci-dessous

Nos correspondants dehttp://www.egroups.com ou provenant de différents autres Clubs ou Associations qui nous auront généreusement envoyé leurs informations et retranscrites ci-dessous.

Christian Monneret:http://www.egroups.comle 19.03.2000 07:02

Je n'ai pas la réponse à votre question sur ce couple Caffot - Oseval, mais qq informations sur le patronyme Caffot.

J'ai rencontré un jour un descendant des Caffot de Montjoie qui m'a fait part d'une curieuse légende transmise oralement dans la famille, qui dit que le premier Caffot aurait été ramené de croisade par un des seigneurs de Montjoie (de Glère au haut Moyen-Age).

Il est à noter que la famille Caffoz occupe de notables fonctions dans la seigneurie de Montjoie aux 17è et 18è siècle, avec en particulier la charge de prévot.

J'ai par ailleurs trouvé récemment un document du milieu du 16è interessant sur la famille Caffoz et dont je donne l'analyse car il peut donner des pistes de recherches aux généalogistes qui ignoreraient les sources interessantes que sont les protocoles de ventes de terres en général , et les retraits lignagers en particuliers.

Ce document provient du fonds non classé de la famille de Saint - Mauris aux Archives départementales de la Haute-Saône , il n'a donc pas de cote particulière. A raison du dépouillement d'un tas (je cite les ADHS) par semaine , j'ai dépouillé mercredi le vingtième, et j'espère terminer avant le premier juin, date de la fermeture pour neuf mois des Archives de Haute-Saône.

Le 28 juin 1565, Jean Faivre du village de Courcelles ( Courcelles les Chatillons ) d'une famille dont les descendants deviendront plus tard seigneurs de Courcelles sous le nom de FAIVRE DE COURCELLES acquiert une pièce de terre par retrait lignager

(pour ceux qui voudraient en savoir plus sur les Faivre de Courcelles, j'ai mis qq informations en http://perso.wanadoo.fr/christian.monneret/faivre-courcelles.html ).

Il est précisé que cette pièce de terre avait été vendue à Jacques Chauvelier par Claude, Pierre, Nicolas et Simone CAFFOZ enfants de Jean Caffoz de Vaufrey et de Rose Chauvelier de Courcelles, laquelle Rose était fille de Etienne fils de Jean Chauvelier et de Jehanne Faivre, ladite Jehanne fille de Thibaud Faivre et Etiennette Chasne sa femme. Lesdites pièces de terres, sont retirées de Jacques Chauvelier par ledit Jean Faivre fils de Didier fils de Nicolas lequel était frère de Thiebaud.

Comme on peut le voir par ce document on obtient quatre générations de Faivre et cinq degrés pour les enfants Caffoz, et ce, pour une époque où les documents sont particulièrement rares. C'est d'ailleurs ce document qui m'a permis de compléter la généalogie Faivre.

J'ai d'autres documents sur les Caffoz, mais essentiellement pour le dix-septième siècle, que je pourrai éventuellement vous rechercher si cela vous intéresse.

Famille CAFFOZ ou CAFFOT

Ancienne famille de la seigneurie de la baronnie de Montjoie.

Nous donnons ici quelques actes concernant cette famille qui donna à la baronnie de Montjoie nombre de ses officiers seigneuriaux .

Ces actes sont tirés du tabellioné de Montjoie dans la série 3E des Archives Départementales du Doubs. Ces archives sont très interessantes pour l'histoire des familles de l'ancienne Terre de Montjoie, car elles comprennent non seulement les actes que l'on rencontre habituellement dans les archives notariales: contrats divers, ventes, mariages, testaments, mais aussi ce que l'on trouve habituellement dans les archives seigneuriales:

inventaires, tutelles etc.

A noter que sous l'ancien Régime, Montjoie éait Terre d'Alsace.

3 E : E 24,37

14/08/1685

François CAFFOLZ secrétaire dans la cour de Salzbourg renonce à Jean CAFFOLZ mayre et prévot dans la baronnie de Montjoie la succession de feu Jean C. et Catherine DUBAILLE ses père et mère pour 600 livres de France et une double pistole.

3 E : E 24,3

17/04/1696

Jehan Caffoz , mayre et prévot de Montjoie et Jehan Louys Nappey marié à la soeur dudit Caffot s'accordent sur l'hoirie de feu Jean Caffoz et Catherine Dubail leurs père et mère.

3 E : E 24,3

27/02/1698

Contrat de mariage de François fils d'honorable Jean Caffoz de Vaufrey avec Françoise Caffoz fille de Jean Caffoz, prévot et mayre et Marguerite Choffat.

Présent Jean-Nicolas Caffot son frère.

1699

Est cité Jean Caffoz , fils de feu Henry , hoste .

20/04/1693

Inventaire des biens appartenant à Jean-Guillaume Caffolz et à feue Barbe Caffolz sa première femme, accusés tant par honorable Jean Guillaume que par le sieur Jean Caffoz , prévot, oncle des enfants de feue Barbe, sa soeur.

3 E : E 24,37

24/01/1682

Jean Etienne VERNEREY maitre d'école à Vaufrey et Claude Ursule sa femme renonce à hon Pierre CAFFOLZ , son beau père, les biens de feue Jeannette FAHY première femme dudit Caffolz , et mère de la Claude Ursule pour 250 livres

3 E : E 24,40

5/12/1764

CM

François Joseph CAFFOT fils du sr Nicolas , gd maire de Montjoie, dmt à Vaufrey et d'Anne CHOFFAT

Avec

Marie Séraphine BOILLOT fille du sr Hyacinthe BOILLOT et de Marguerite SAILLOT, du moulin de la Voyèze.

3 E : E 24,8

15 avril 1713

Test Pierre CAFFOZ de Vaufrey

Jean Ignace son fils, 1/3 des biens

La Claude Ursule et la Marguerite ses deux filles

Ignace et Nicolas ses fils

pst honn. homme le sr François CAFFOZ prévot de Montjoie.

E 24,11

23/12/28

Inventaire de Nicolas CAFFOT grand mayre et feue Marguerite DUBAIL sa femme déclaré

par ledit maire et Georges son fils.

 

Thierry CHOFFAT : http://www.egroups.com le 22 mars 2000 14:40

 

J'ai deja entendu la légende des CAFFOZ ramenés de croisade par un seigneur de Montjoie. Je ne sais si c'est fondée sur des éléments sérieux ou non. Certains précisent même que le premier CAFFOZ aurait été originaire d'Albanie et serait devenu le domestique (d'autres versions en font un écuyer ) du seigneur de Montjoie partit guerroyer en Terre Sainte.

Pour ma part, j'ai dans mon ascendance une Elisabeth CAFFOT, née vers 1660 à Vaufrey et décédée le 2 mai 1722 à Damvant (Suisse ) Elle avait épousé Henri SAUNIER (1659 - 1694 ) de Damvant. Je n'ai pas d'autres informations sur ces CAFFOT de Vaufrey.

choffat@irt.univ-nancy2.fr

 

Dominique FARQUE : http://www.egroups.com 24 mars 2000 15:59:48

 

Voici un texte qui parle des CAFFOT de Vaufrey: Extrait du registre de fondation de l'église de Vaufrey en 1685

Nous Jeanne Ursulle Catherine de Tulliers dame baronne de Montjoye, assiste de monsieur Melchior Turchses de Reinfelden seigneur de Widerbentzen (?) tuteur de nos bien aimé enfans, tant en nostre nom que de nos enfans et de nous ayant cause avons rendu cede et renonce comme faisons par cette en la meilleur voye que faire ce peut.

A la paroisse de Vaulfrey agissant pour les paroissiens d'icelle Jean Caffoz du lieu et Pierre Dubaille de Morrons comme luminier et ayant charge de la paroisse presents et pour le reste des paroissiens stypullants et acceptants

seavoir une maison seante au lieu de Vaulfrey ensemble du Curtilz et clos ioingnant ( y joignant ? ) a l'entour d'icelle avec le grenier y etant telle que feu Jean David Sehlitznechtz nostre chatellain la possedait ci - devant qu'est entre la maison et le clos de feu Pierre Faibvre demidy et la maison Ruedolph Caffoz de minuit. Fond, tresfond (? ) proprietes aisances et appartenances d'icelle franche de tous assignaulx et hypotheques quelconque sauf reserves des charges seigneurieuses le cas advenant. Et est faicte et passee la presence et perpetuelle condition pour le prix et somme de deux cent cinquante livres bat avec trois demye petites pistoles que font quinze quar d'ecus pour le present des trois damoiselles, nos filles, laquelle somme nous avons recu en argent et bonne espece reellement content par les mains de Monsieur Beat Albert Ignace de Tulliers Chevalier Baron et Seigneur de Montjoiye etc.. nostre bien ayme frere et dont nous nous tenons pour contente bien paye et entierement satisfaite dont en quittons les paroissiens et tous aultres que quitter en conviendra. Nous delestant de la maison clos Curtilz et grenier en avons investi les paroissiens et mis en bonne et reelle possession par la teneur et tradition. Ses parents avec promesses de la leur faire valloir et garanthir envers et contre tous. En foy de quoy les presentes ont etees munyes du scel armoyre des armes de messieurs les barons de Montjoye nos freres et soulsigne de nostre main propre du seigneur tuteur avec le notaire soubscrit au lieu de vaulfrey le 1er mai 1685.

-------------------------------------------------

Monsieur L'Abbé Pierre Salvadé de la Cure catholique romaine, Sur le Grioux 1, 28000 Delémon en réponse à notre demande concernant l'Abbé Henri CAFFOT , de Vaufrey, décédé curé de la Motte, le 5 avril 1740.

" Par les présentes, moi, Beat-Hyacinthe MIGY, certifie que le 5 avril 1740, Henri-Joseph CAFFOT, prêtre de pieuse mémoire, ressortissant de Vofrez (sic) mon prédécesseur, après qu'il eut dirigé cette paroisse d'Ocourt six années durant, dans sa trentième année, muni de tous les sacrements nécessaires aux moribonds et jouissant pleinement de son intellect et de sa mémoire, jusqu'au dernier moment, s'est éteint pieusement, dans le Seigneur, à sept heures du matin et fut enseveli sous la pierre qui se trouve devant le maître autel à l'église paroissiale d'Ocourt. Je prie pour le repos de son âme. AMEN + "

Ce texte se trouve dans les actes de décés de la paroisse d'Occourt, microfilmés aux Archives cantonales de la République et Canton du Jura, sous EC, La Motte, Actes de décès.

Voir aussi:Vaufrey, Histoire, Conseils Communaux

http://vaufrey.free.fr/pages/histoire.html

------------------------------

Reçu ce jour 28.05.2000 de Thierry Choffat

Bonjour,

Dans l'ouvrage de Madame Denise DELSAUX-GINDRE, "Jacques Séraphin LANQUETIN,un Franc-Comtois du XIXème siècle à l'Hôtel de Ville de Paris", je lis (page 15),

"En 1530, on voit Michel Lanquetin attaqué par l'abbaye qui exige d'être maintenue dans l'hoirie et la succession de feu Pierre Lanquetin, jadis son homme taillable de la Longevelle (sic). Le procès se tint en une place sous un orme, devant la grande porte et entrée de l'abbaye. Il était huit heures du matin, le 27 juillet. Face à face étaient Richard Vernerey....(...) Michel Lanquetin, lui aussi, avait amené des témoins et Antoine Caffod de Jougne, lui servait de conseiller."...

On ne sais jamais, peut-être que ce CAFFOD du XVIème siècle vous interesse.

Thierry CHOFFAT

choffat@irt.univ-nancy2.fr

------------------------------

  Sur le Site des Documents Anciens

de JAC CLAUDET

http://www.chez.com/olddoc

 

Concernant les familles CAFFOD établies à Pontarlier

 

Les lettres suivies de chiffres font référence au classement du repertoire Mathez, sur le site.

: CAFFOD, BD. 4, 7; CC. 8; DD. 14. - CAFFOD, Anne-Marîe, GG.' 6. - CAFFOD, Béatrix-Claire, GG. 28. - CAFFOD, CIaude, FF. Il; GG. 23. - CAFFOD, François, GG. 27, 28. - CAFFOD, Gaspard, GG, 28, 30. - CAFFOD, Jean-François, GG. 27. - CAFFOD, Joseph, BB. 7. - CAFFOD, Louise, GG. 19. - CAFFOD, Marie-Augustine, GG. 28. - CAFFOD, Pierre, CC. 104; FF. 8; GG. 23, 26. - CAFFOD Pierre-Augustîn, GG. 28. - CAFFOD, Pierre-Joseph, GG. 27. - CAFFOD, Jeanne CC. 42.

Cette famille Caffod est noble. François Caffod (1726) écuyer, est seigneur de La Ferrière, inspecteur de la noblesse dans le bailliage de Pontarlier, capitaine au régiment du Poitou. Gaspard (1726) Caffod écuyer est prêtre, chanoine de la cathédrale de Lausanne. Pierre Caffod (1658) est procureur royal à Pontarlier. Une branche est Caffod d'Argilly, etc.

Quelques exemples

Requête des officiers municipaux contre Pierre Caffod, procureur fiscal, refusant de payer l'imposition de 12 fr. par muid de vin débité, en ville 1666 ;

--------------

Procès soutenus devant le Parlement contre les officiers fiscaux de Pontarlier, revendiquant certains privilèges et exemptions.

Contre Pierre Caffod, procureur fiscal, 1667. Contre Pierre Dumont et Pierre Caffod, avocats et procureurs fiscaux, 1669-1670. Contre Denis Miget, docteur ès droits, lieutenant général au siège de Pontarlier, Claude-François Compagny, avocat fiscal, et Pierre Caffod, procureur fiscal, 1676-1699

-------------

- Traité conclu entre M. Caffod, député des notables, et Claude-Joseph Besson, préposé à la régie des revenus des biens des jésuites, pour l'achat de la maison de ces derniers, au prix de 6,000 livres, 1767, 28 juin.

------------

- On écrit à M. le marquis de Reffuge, lieutenant général de la province, pour se plaindre d'un officier, nommé Nicolas Fontaine, ayant attaqué, l'épée à la main, M. Caffod, prêtre, 8 février 1704

------------

- Choix de trois notables présentés au Roi pour remplir les fonctions de maire: 1°, Claude-Nicolas Frère, avocat en parlement, second échevin actuel ; 2° Joseph Caffod, écuyer, chevalier de l'ordre militaire de Saint-Louis ; 3° Pierre-Philippe-Xavier Vannod, écuyer, seigneur de Montperreux (Claude Frère fut nommé), 31 décembre 1768

-----------

1553-1586. Paroisse de Saint-Étienne. Registre des baptêmes

1575,

18 octobre. Jérôme, fils d'Hugues Tissot et de Louise Caffod ; parr. : Jérôme d'Achey, seigneur de Thoraise, et. Marthe Dumoulin, épouse de Jacques Vuillaume, écuyer

-----------

1647-1692. Paroisse de Saint-Etienne. Registre des baptêmes, mariages et décès.

1658,

29 mai. Baptême de Claude fils de noble Pierre Caffod, procureur royal à Pontarlier.

-----------

1660-1679.- Paroisse de Saint-Bénigne.

 

Registre des baptêmes.

Charles Symonnin, curé en 1660.

1667,

7 juin. Catherine, fille de noble JacquesFrançois de Menoux et d'Anne-Marie, Caffod

---------------

1692-1705 - Paroisse de Saint-Étienne. Registre des naissances, mariages, décès et abjurations.

1690,

25 mai. Décès de noble Pierre Caffod, procureur du roi.

----------------

1799,

27 avril. Mariage de noble Pierre-joseph Caffod, fils de noble Caffod, écuyer, et de Fraticoise-Ferdinande d'Argilly, fille de feu noble Charles d*Argilly, écuyer, témoin : noble François Caffod de La Ferrière, écuyer, capitaine au régiment de Poitou.

----------------

1722-1733. - Paroisse de Saint-Étienne, Registre des baptèmes mariages et décès.

1726,

19 mars Naissance de Marie-Augustine, fille du noble François Caffod, ecuyer, seigneur de La Ferrière, inspecteur de la, noblesse dans le bailliage de Pontarlier capitaine au régiment de Poitou, et de Marie-Françoise Vermot ; parr. : noble Pierre-Augustin Caffod, écuyer, représenté par noble Gaspard Caffod, prêtre, écuyer, chanoine de la cathédrale de Lausanne; marr. : Béatrix-Claire Caffod.

----------------------

1762,

13 avril. Décès de Gaspard Caffod, prêtre, chanoine du diocèse de Lausanne, âgé de 68 ans.

--------------------

En ce qui concerne le lien entre les différentes familles porteuses du nom Caffo* mon expérience me pousse à vous répondre affirmativement. Il est en effet fréquent de trouver, dans un meme document, un nom propre orthographié différamment.

Les ecrivains-copistes de l'epoque n'avaient pas une connaissance tres grande de l'alphabet et de l'ecriture. Il ecrivaient tres souvent phonétiquement ou tentaient de recopier les mots pris sur un autre document ou sur une autre page.

Pour information je vous signale qu'il a existé (1687 env) aussi le nom de Capho aux registres de St Hyppolite que certain assimile aux Caffod !

Il apparait par ailleurs que les Caffod ont été une famille noble. Il arrive donc aussi que les enfants illégitime portent un nom légèrement différent de "l'original".

Reste aussi le cas d'un metier d'origine commun, mais pour vous je ne sais pas.

A bientot, cordialement

 

Jac Claudet

tiré du site des Documents Anciens http://www.chez.com/olddoc

 -------------

LEONORE: Dossiers de Légion d'Honneur (XIXe et XXe siecles)

Le document décrit ici est conservé au Centre Historique des Archives Nationales (Paris) ou il peut éventuellement etre consulté.

Pour connaître les conditions de sa consultation, vous pouvez consulter le CARAN dans le Web du Centre historique des Archives nationales. Pour connaître les modalités de sa reproduction, consultez la rubrique intitulée "Obtenir une reproduction".

Pour connaître la méthode de description utilisée et le contenu précis des champs de cette base, cliquer ici.

 

Cote L0403066

Nom CAFFO

Prénoms JEAN NICOLAS JOSEPH

Sexe M

Date de naissance 25 avril 1800

Surnom éventuel CASSE

Nationalité A

Lieu de naissance PARIS

--------------------------

Demande de renseignements à la mairie de Marseille

 

Bonjour,

J'aimerai si possible connaitre la ou les raisons qui ont fait que la

PLACE CAFFO (3éme ARRONDISSEMENT) soit porteuse de ce nom

" CAFFO ".Qui était cette personne, qu'a t-elle fait pour Marseille, y a t-il un lien d'avec le " Puits CAFFO " situé au Tholonet ?

Je me nomme moi-même CAFFOT d'où cette curiosité pour ce patronyme auquel il ne manque que le " T " final.

Avec l'espoir que vous pourrez m'apporter une réponse, ou encore me diriger vers d'autres sources, dans cette attente, avec mes remerciements, veuillez

agréer, Madame, mes très respectueuses salutations.

Christiane CAFFOT

Réponse:

Bonjour,

Voici les informations que nous avons recueillies sur le Dictionnaire Historique des Rues de Marseille

( Auteur: Adrien Blès - Editions: Jeanne Laffitte):

- Jean Placide Caffo était un brigadier du 1er régiment d'Artillerie à pied, né à St-Michel-de-Maurienne

(Savoie) le 28 septembre 1871. C'était un socialiste militant très populaire dans le quartier de la Belle-de-Mai,

un des plus ardents propagandistes des idées socialistes syndicalistes et laïques. Il est décédé le 17 mars 1916 des suites de blessures contractées à la guerre.

 

Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur l'origine de votre nom, nous vous conseillons de contacter

l'Association Généalogique des Bouches du Rhône - Archives de Marseille - 1 place Carli - 13001 Marseille -

Tél 04 91 55 23 38.

 

Cordialement,

La chargée d'informations

Christiane Audibert

----------------------------

 

retour sur CaffotRetour  Caffot......Un clic droit pour un retour sur Etymologie CAFFOZ